APPEL NATIONAL AUX GILETS JAUNES ACTE IV

gilet jaune
Télécharger Télécharger ce document !

7 Comments

  1. Horror show, l’acte final

    Il a fallu des années à feu Macron et à ceux qui l’ont précédé pour détester les Français, il a fallu quelques jours pour que les gilet jaunes lui fassent revenir à l’amour.

    Personne en Europe n’aurait pu donner l’exemple le plus brillant d’amour pour la liberté.

    Les Français méritent le respect, ils se font massacrer et les effets d’une victoire toujours plus serrée profiteront à tous les peuples d’Europe.

    Les gilets jaunes ont vidé le monstre et le combattent, un monstre bien protégé dans les palais du pouvoir de toute l’Europe, un monstre qui a étendu ses tentacules même dans les organisme représentatives, telles que les syndicats de travailleurs et d’employeurs.

    Si le monstre a volé la vie de millions de citoyens, les syndicats ont été complices.

    Maintenant nous sommes dans l’acte final, nous nous sentons dans l’air, nous respirons, nous voyons.
    C’est une Europe de citoyens, humiliés, désorientés et les organismes de protection sont faibles, pensaient-nous, citoyens européens, qu’après la Seconde Guerre mondiale, nous ne nous retrouverions plus dans un immense champ de décombres, mais qu’elles ont été détruites, mais qu’elles sont aujourd’hui des institutions détruites.

    Nous devrons tous nous retrousser les manches et reconstruire, qui sait, ce sera peut-être l’occasion de voir naître l’Europe des peuples.

    Répondre
  2. D’accord avec vous. Mais vous, que faites vous à part envoyer des mails ? Manifestez vous auprès des gens. La plupart avec qui j’en parle n’ont jamais entendu parler du CNT.

    Répondre
    • Merci pour votre commentaire. Nous sommes un organe juridique de droit international apolitique au service des français. notre rôle n’est pas de créer des évènements ni de prendre parti, mais d’être là quand la situation politique de la France l’exigera… A vous les citoyens d’en parler autour de vous.

      Répondre
  3. Bonsoir, en lisant cette dernière phrase, je ne peux pas m’empêcher de réagir.
    Par « apolitique », entendez-vous n’avoir aucune opinion sur les politiques menées par d’autres groupes ?
    N’est- ce pas un peu contradictoire de lancer un appel pour un mouvement qui est porté par des revendications politiques ? Si être apolitique était véritablement « n’avoir aucune opinion politique » ou même « n’adhérer à aucune politique existante [autre que sa propre politique] », comment justifier cet appel ? Et bien que je soutiens cette nouvelle mouvance politique, je trouve totalement irrationnel de voir depuis quelques semaines, des groupes (politiques ou pas) exhorter les foules.
    « Continuez vos revendications. C’est vous qui voyez »
    « Arrêtez vos revendications. C’est vous qui voyez »
    Je découvre encore votre mouvement, mais même si vos aspirations sont guidées par un schéma atypique, il n’en reste pas moins qu’il est tout de même politique. Un mouvement politique non-standard, unique, déviante – on peut l’appeler comme on veut – mais un mouvement politique quand même. Je serais ravi de discuter de ces nuances, si l’occasion se présente.

    Bien à vous.

    Répondre
    • Merci Matthieu pour votre commentaire. Bien entendu que nous sommes apolitiques. La plupart des français souffrent jusque dans leur chair depuis fort longtemps sans bien comprendre la situation dont nous sommes confrontés. Le problème que nous rencontrons aujourd’hui, n’est pas un problème politique, mais un problème idéologique, qui se passe au-dessus de toutes institutions légales et légitimes. Le messsage du CNTF n’est donc pas de donner une opinion purement politique, ni d’appeler à adhérer à un groupe en particulier. Nous sommes là pour rappeler à tous la base juridique de notre Bloc Constitutionnel composé par la DDHC de 1789, le préambule de la Constitution de 1946, et la Constitution de 1958, ( + la charte de l’environnement de 2004), et de rappeler la loi à ceux qui la bafouent, notamment les hauts fonctionnaires. Ces documents à eux seuls, lois au-dessus des lois, nous offrent à tous la possibilité de réagir fermement aux différentes trahisons des responsables politiques depuis au moins Georges Pompidou, mais encore plus depuis la trahison de Sarkozy lorsqu’il n’a pas respecter la parole du peuple en 2005, en signant le traité de Lisbonne en 2007. Ce traité permet aux technocrates non-élus de Bruxelles d’aspirer notre souveraineté, nous obligeant a nous soumettre aux décisions les plus absurdes. Relisez bien notre justificatif, relisez bien nos appels, pesez chaque mots, et comprenez que notre combat est bel et bien juridique et non politique.
      Si vous voulez discuter avec nous, sachez que vous pouvez nous contacter via notre compte facebook en message privé, il vous sera transmis les coordonnées de notre plateforme de discussion sur Mumble (petit fichier éxecutable à installer sur votre ordinateur au préalable), vous êtes le bienvenu. Bien cordialement.

      Répondre
  4. Merci ! je pense avoir trouvé le chemin du groupe Facebook (en attente d’être validé), à très vite donc.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *